Bienvenue

  • La Lectrice disparue
    Sortie
    Novembre 2020
    de Sigríður Hagalín Björnsdóttir
    Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
    352 pages / 22,50 € / format 14.3 cm X 20 cm / ISBN: 978-2-84720-993-8
    Edda, une jeune blogueuse islandaise, s’enfuit un beau matin sans laisser d’explication, abandonnant son bébé de trois jours. Quand la police découvre qu’elle s’est rendue à New York, son frère Einar accepte de partir à sa recherche. Habitué à pister des disparus dans les immensités islandaises, ce pêcheur et sauveteur chevronné a passé son enfance à courir après sa sœur, toujours cachée — dans les placards, sous le lit — et invariablement plongée dans un livre. Mais il ne s’agit plus de jouer. Einar évolue cette fois-ci dans un environnement étranger, une mégapole, et sa dyslexie ne facilite pas les choses. S’il ne dispose d’aucun indice, quelque chose le pousse à penser que la disparition d’Edda est liée à sa vieille obsession de la lecture et que la clé pourrait se trouver dans un livre. Mais lequel ? Lui qui a toujours été dépendant de sa sœur pour se faire lire des histoires ne sait par où commencer.
  • L’Île
    Sortie
    Novembre 2020
    de Sigríður Hagalín Björnsdóttir
    Roman traduit de l’islandais par Éric Boury
    288 pages / 9.90 € / format 12 cm X 18 cm / ISBN: 978-2-84720-997-6
    Le monde peut devenir si petit qu’il se résume à un seul être humain. À un homme minuscule dans un fjord abandonné d’Islande, qui se souvient : comment toute communication avec le monde extérieur fut soudain coupée, quelle fut la réaction du gouvernement, des médias, de la population. Quelle fut la sienne, journaliste politique flirtant avec les sphères du pouvoir, en couple avec María, musicienne d’origine étrangère. Le pays, obsédé par son passé, croit pouvoir vivre en autarcie, rejette ce qui n’est pas islandais et réactive les peurs ancestrales. Faire face à la faim, dans un pays de volcans cerné par les eaux. Comme un piège qui se referme.