Un verre de lait, s'il vous plaît
Roman traduit du norvégien par Luce Hinsch
ISBN: 
978-2-84720-102-4
24 €
format 13x23
Septembre 2007


Un roman engagé, d’une rare violence, quasiment insoutenable, sur la descente aux enfers d’une jeune Lituanienne, embarquée malgré elle dans un réseau de prostitution. Par l’auteur du Livre de Dina.

Dans un village de Lituanie, Dorte, 15 ans, vit un quotidien difficile avec sa mère. Elle rêve d’une vie plus facile, d’une mère moins triste. Le jour où le propriétaire menace de les mettre dehors parce que le loyer n’est toujours pas payé, Dorte accepte la proposition d’une vague copine de venir travailler comme serveuse à Stockholm. Elle se rend rapidement compte que quelque chose ne va pas, mais sa jeunesse et son manque ­d’expérience ne lui permettent pas de deviner l’enfer qui l’attend.

Voilà un récit d’une grande violence. Très vite, on espère que la lecture va prendre une tournure moins violente, moins insupportable, mais ce n’est pas le cas. Par le descriptif cru et minutieux de ce qui arrive à Dorte, le lecteur est maintenu dans le cauchemar que vit la jeune fille. Pour fuir la réalité, les pensées de Dorte s’évadent en rêves et souvenirs, et surtout en dialogues imaginaires avec le père qu’elle n’a plus. Ces pensées et rêves composent le mince fil qui la rattache à la vie, et c’est aussi ce qui aide le lecteur à supporter la lecture jusqu’au bout.

Le style concis et sans fioritures renforce le sentiment que Herbjørg Wassmo refuse de transformer son sujet en « littérature ». La force littéraire de Un verre de lait, s’il vous plaît réside dans son réalisme sans merci. Il faut que cette histoire nous dérange le plus longtemps possible. Car il est certain que Wassmo n’a pas écrit ce roman pour son plaisir, mais par révolte.

La presse et les libraires en parlent: 

Le Figaro Magazine « Chaque étape de la descente aux enfers de Dorte est taillée au scalpel par la plume acérée de la romancière. »

La Vie « Un livre glaçant comme un vent venu du nord, où Wassmo n'épargne rien à son lecteur. […] Mettre des mots là où il n'y a que le silence et crier pour celles qui se taisent en une longue plainte mélodieuse, telle est la littérature selon Wassmo. »

L'Hebdo de Besançon « On retrouve avec plaisir l'auteur du Livre de Dina dans un roman engagé où les femmes sont toujours hors du commun et les décors d'un sombre exotisme. »

Libération « Le personnage de Dorte est la boussole du roman. Herbjørg Wassmo a décidé de se fier à elle, lui attribuant une délicatesse telle que le misérabilisme est tenu à distance. »

Librairie La Colline aux livres (Bergerac) « Herbjørg Wassmo nous entraîne sur les pas de cette jeune fille si fragile mais aussi tellement forte, qui arrive à supporter l'insupportable en s'échappant par la pensée vers son défunt père. […] Horrible et insoutenable, mais à lire absolument. »

L’Impartial (Suisse) «  Le récit se développe avec violence, mais aussi avec sensibilité, marquant autant par son réalisme terrible que par les rêveries mélancoliques de la jeune fille.  »

Télérama « Violent, didactique et nécessaire, le livre d'Herbjørg Wassmo est un cri de rage, plus puissant qu'un document. L'auteur n'enjolive rien, choisit une écriture descriptive et glaçante pour secouer son lecteur. »

Leader Réunion «  Ce récit déploie toute sa violence à mesure que Dorte s’habitue à l’intolérable. […] Pour fuir la réalité, Dorte s’évade dans ses rêves et ses souvenirs, et imagine des dialogues avec son père défunt, comme une ultime tentative pour s’accrocher à la vie.  »

Bibliographie de
Herbjørg Wassmo
  • Un long chemin Gaïa Editions
  • Ces instants-là Gaia Éditions
  • Le livre de Dina NE Gaia Éditions