Muléum
Roman traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
ISBN: 
978-2-84720-115-4
224 pages - 18 €
format 13x19
Avril 2008


Prix Jean Monnet des Jeunes Européens 2008

Julie, 18 ans, perd ses parents et son frère dans un accident d’avion. Incapable de faire son deuil, décidée à en finir, elle prend l’avion vers toutes les destinations du monde dans l’espoir de mourir. Sauf qu’elle ne meurt décidément pas. Et nous livre dans son journal intime ses tentatives de suicide aussi ratées que farfelues. Au fil de ses voyages, elle rencontre une ribambelle d’individus qui, peut-être, lui feront prendre conscience qu’elle a sa place dans le monde.
« Les gens sont mignons », a-t-elle, cynique, pour seul commentaire. Julie parviendra-t-elle, au final, à mettre fin à ses jours ?

Avec ce dernier roman publié en Norvège en septembre 2007, Erlend Loe poursuit la veine politique critique amorcée dans Doppler : la Norvège en prend pour son grade et les prétendus sympathisants de gauche, bobos jusqu’au bout des ongles, sont servis. Mais surtout, le lecteur retrouve l’ambiance de Naïf. Super. : comment continuer à vivre quand votre existence s’écroule ? Erlend Loe relève le défi de composer un récit grave sans jamais tomber dans le pathos, de la même façon qu’il aborde sur le mode de l’ironie des sujets tragiques sans verser dans le comique facile. Le tout forme un roman très « loe-foque » comme nous ne cessons de les aimer, au gré de réflexions simples sur des sujets compliqués et de situations plus farfelues les unes que les autres.

La presse et les libraires en parlent: 

Françoise Feuillet, Avantage « Julie écrit. Sa prose se lâche dans l'ironie, s'installe dans le sardonique et se développe dans l'absurde. Et nous, on rit, au bord des larmes. »

InterCDI  « Un récit original mené avec verve ou se mélent habillement drame et humour et dont la fin est un hommage à la vie. »

Le Figaro Magazine « S'il aborde un thème douloureux, ce journal intime regorge d'un humour et d'une énergie qui lui donne des ailes. »

Claude Combet, Livres Hebdo « Une bonne dose d'humour, un regard décalé sur le monde adulte et ses bizarreries, et une logique menée jusqu'à l'absurde : comme son héroine, Erlend LOE ne mâche pas ses mots mais sait jouer des moments tendres. »

La liberté « Le désarroi d'une enfant du siécle, habilement rendu sous la forme d'un journal intime. »

Geneviéve Brisac, Le monde 2 « Erlend LOE manie un humour diabolique, fait de situations aussi absurdes - qu'ordinaires. Mais C'est sa voix qui touche et émeut. Sa manière honnête et radicale de commenter amour et désamour, disputes et incompréhensions, élans et malentendus. Sa conception fraternelle du monde. Du commerce - équitable, en quelque sorte. »

Julien Bisson, L'Express Culture « Comme une bouffée de joie dans l’absurdité de notre monde. »

Bibliographie de
Erlend Loe
  • Jours tranquilles à Mixing Part Gaia Éditions
  • Naïf. Super. Gaia Éditions