Limon Gaia Éditions
Recueil de nouvelles français
ISBN: 
9782847203936
224 pages - 18 €
format 13x22
Mars 2014


Des médailles militaires oubliées au fond d’un tiroir, ou des douilles d’obus ouvragées sur le manteau d’une cheminée, des boîtes à chaussures emplies de lettres et de visages de jeunes soldats sur lesquels on ne sait plus mettre un nom. Voilà l’écho, souvent, de la Grande Guerre.
Limon, ce sont des nouvelles qui viennent porter notre regard sur le conflit de 1914-1918 sous un éclairage diffracté, comme à travers un verre brisé, pour rendre hommage à ces hommes et ces femmes précipités dans un conflit qui n’était pas le leur.
Loin des faits d’armes et des actions héroïques, se pencher sur le quotidien, sur le front et à l’arrière, et sentir les cicatrices toujours vives, plus profondes que les sillons qui tentent depuis de les recouvrir.

La presse et les libraires en parlent: 

Place publique « L'écriture de Didier Desbrugères est juste et harmonieuse. De la violence inouïe de la guerre il parvient à tirer un style sans accroc, fluide et apaisant comme une romance. Il pénètre la tragédie sans effet de manche, plus soucieux de compréhension (empathique) que de figuration (hystérique). »

Site Le Courrier de l'Ouest Livres « Dans ce livre, cinq nouvelles, cinq histoires singulières, cinq façons de nous faire entrer dans la Grande Guerre. »

Ouest France « On avait découvert le style impeccable de l'étonnant Didier Desbrugères avec son premier roman Le délégué. […] Dans Limon, il raconte le désarroi d'hommes mobilisés pour défendre une terre qu'ils cultivaient, et qui peu à peu les embourbe et les engloutit. »

Le soir « “Le matériel humain s'use à une vitesse effrayante.” L'état-major envisage la Grande Guerre de haut, sans considération pour les personnes. Didier Desbrugères fait le contraires en cinq nouvelles où des êtres singuliers se battent autant contre les circonstances que contre l'ennemi désigné. »

Claire Castillon, Le Vif l'Express (Belgique) « Entre la terre fertile et la boue, le limon est une manne contenant sa propre déchéance. Témoignage et hommage, Limon est aussi à lire comme on regarde un tableau. ll y a le bleu Picasso, et désormais le sombre-lumineux Desbrugères. »

Vu du Doubs « Une écriture fluide, une belle sensibilité et un hommage poignant à une génération broyée par la folie des hommes. »

Les Dernières  Nouvelles d'Alsace « Dans les cinq nouvelles de grande qualité qui composent Limon, Didier Desbrugères s'applique à présenter de façon « diffractée », décalée, ce que fut la guerre de 14, au quotidien, pour les soldats mais aussi pour les familles restées à l'arrière. »

Notes bibliographique « La remarquable écriture étaye une narration dont la force de témoignage est bouleversante. »

Nord Éclair (paru également dans La Voix du Nord) «  À lire absolument, je place ce livre dans mon top 10 !  »

Bibliographie de
Didier Desbrugères
  • Limon Gaia Éditions
  • La biographie Gaia Éditions