Le blues du braqueur de banque
Roman traduit du danois par Andreas Saint Bonnet
ISBN: 
978-2-84720-227-4
17 €
format 13x22
Avril 2012

Prix littéraire des jeunes européens 2014

Max est conseiller politique de haut niveau. Il est l’homme de l’ombre, le génie. Il est malin et avec lui on s’en sort toujours. Seulement cette fois, Max a assassiné son meilleur ami, qui est aussi, accessoirement, le Premier ministre danois.

Coincé entre une insurrection groenlandaise et d’âpres négociations internationales, un match Danemark-Suède et l’intervention d’une jeune scoute peut-être pas si cruche qu’elle en a l’air, quel plan génial pourra-t-il échafauder pour se tirer d’affaire ?

Un texte décalé et burlesque sur fond de satire politique.

La presse et les libraires en parlent: 

Librairie Gwalarn (Lannion) « Dans Le blues du braqueur de banque, Flemming Jensen laisse éclater son talent d'humoriste et nous offre un roman décapant, […] burlesque et jubilatoire, à la construction et au ton complètement décalés. »

Paris-ci la Culture « Les talents d'humoriste de Flemming Jensen ne sont plus à démontrer. […] Tous les acteurs de ce roman, de l'auteur à ses personnages en passant par son narrateur, vous feront tourner en bourrique et virevolter de folles absurdités en joyeuses plaisanteries, avec une dose de cynisme, d'ironie, et même parfois... de vérité. […] Ce huis clos magnifique et magiquement conté pourrait presque se comparer à un superbe vaudeville tant les dialogues sont savoureusement inattendus et drôles. »

La Montagne « Un bel humoriste, assez futé pour mettre en scène la vie politique, la décrypter, l'analyser et s'en moquer. Un auteur, qui plus est, suffisamment rusé pour mener en filigrane une belle réflexion sur l'idée de démocratie et tout ce qui la menace, en un temps de haute médiatisation, quand une petite phrase vaut mieux qu'un long discours, une image plus qu'un reportage. »

Le Courrier de l'ouest « La plume corrosive de Flemming Jensen, humoriste de son état, prend un malin plaisir à casser tous les codes du crime parfait. […] Le braquage de banque est réussi. »

Radio Canada « L’auteur se sert de l’intrigue pour dresser une espèce de satire politique extrêmement cynique. […] C’est léger, ça nous fait sourire, ça nous faire rire mais on se surprend à réfléchir à la politique et à la société en général. »

France24 « On est capturé par le livre qu’il est difficile de ne pas lire d’une traite en quelques heures. C’est très drôle ! […] Plus vous avancez dans le livre, plus c’est fou et plus c’est drôle. […] C’est un roman très bien écrit. » 

Bibliographie de
Flemming Jensen
  • Petit traité des privilèges de l’homme mûr Gaia Éditions
  • Maurice et Mahmoud Gaia Éditions