Knut Hamsun, rêveur et conquérant
Traduit du norvégien par Éric Eydoux
ISBN: 
978-2-84720-158-1
768 pages - 28 €
Février 2010

 

Knud Pedersen était fils de paysans pauvres. Il allait devenir sous le nom de Knut Hamsun un écrivain de renommée mondiale. Prix Nobel de littérature en 1920, l’auteur de Faim fut une gloire pour son pays, la Norvège. L’homme au caractère entier et fougueux fut intransigeant dans sa vie familiale comme dans celle d’homme de lettres.

Knut Hamsun fait figure de génie littéraire et de symbole d’ascension sociale. Jusqu’à ce que sa passion pour l’Allemagne lui fasse prendre position en faveur de Hitler. Sa collaboration pendant la guerre lui vaudra un procès retentissant.

Nourri d’archives et de documents inédits, cette biographie retrace l’existence foisonnante de l’écrivain et de l’homme, et apporte un nouvel éclairage sur son parcours, jusque dans ses pires errances.

 

La presse et les libraires en parlent: 
La presse française
 
Philippe Chevilley, Les Échos « Un destin extraordinaire décrit avec minutie et sans complaisance par Ingar Sletten Kolloen dans son impressionnante biographie. L’œuvre monumentale, un best-seller salué par toute la critique, vient d’être traduite en français chez Gaïa. »
 
Linda Lê, Le Magazine Littéraire « D’un tempérament convulsif, il disait entre autres vouloir restituer les “étranges activités des nerfs, le chuchotement du sang, la prière des moelles, toute la vie inconsciente de l'âme”. […] Cette trajectoire chaotique, Ingar Sletten Kolloen nous la retrace dans une biographie substantielle, Knut Hamsun, rêveur et conquérant. Elle jette une nouvelle lumière sur le destin d'un Titan pour qui les écrivains devaient demeurer des chemineaux sans passeports. »
 
Jean-Maurice de Montrémy, Livres Hebdo « Une biographie passionnante. Rigoureux et vivant, ne se perdant pas dans les détails inutiles ou les explications à ras de terre, ce Knut Hamsun donne envie de lire ou relire les livres du "rêveur et conquérant", l’un des initiateurs de la révolution littéraire du XXe siècle. »
 
Guillaume Le Douarin, Librairie L'Écume des pages (Paris 6e), Page des libraires « Knut Hamsun a eu un destin exceptionnel. Comment ce garçon pauvre et à peine scolarisé a-t-il pu influencer plusieurs générations d'écrivains ? C'est la question à laquelle tente de répondre Ingar Sletten Kolloen dans sa somme monumentale. Ingar Sletten Kolloen raconte parfaitement comment il a franchi tous les obstacles jusqu'à la consécration, tant controversée, du prix Nobel en 1920. II faut lire Victoria d'une main et sa biographie dans l'autre. »
 
Thierry Guinhut, Le matricule des anges « La biographe, en un ouvrage aussi encyclopédique qu'agréablement lisible, nous permet d'entrer au cœur des affres de cet auteur instable. […] Outre la richesse du récit, cette biographie intime et politique a le mérite de poser un problème récurrent : comme dans le cas de Céline, un artiste peut-il rester un grand créateur humaniste si la bête totalitaire l'a séduit ? »
 
Emmanuel Hecht, L'Express « “ Pronazi, Knut Hamsun ? C'est incontestable. Et, pourtant, cela ne nous a pas empêchés de l'aimer.” Ingar Sletten Kolloen, qui s'est entouré d'une équipe d'universitaires pour bâtir cette biographie monumentale (1300 pages en version originale, seulement la moitié en français), résume l'ambivalence des Norvégiens sur un auteur ambigu. […] Aujourd'hui, l'heure est venue de (re)lire cet écrivain à fleur de nerfs, qui eut très tôt le pressentiment que quelque chose ne tournait pas rond. “ Dieu avait fourré le doigt dans mon réseau nerveux et modérément, très superficiellement, il avait mis un peu de désordre dans les fils.”
 
Nils C. Ahl, Le Monde « Si la littérature nordique s'exporte aussi bien aujourd'hui, c'est qu'elle le fait depuis longtemps et que nos yeux se sont habitués. Une jeune génération talentueuse perpétue ce mouvement en même temps que la découverte (ou la retraduction) de classiques : La Saga des émigrants de Vilhelm Moberg (Gaia 1999 – 2000), Le Voyage souterrain de Niels Klim de Ludvig Holberg (José Corti 2000), ou La Ferme africaine de Karen Blixen (Gallimard 2005). La parution à I'hiver de la replète biographie Knut Hamsun rêveur et conquérant d'Ingar Sletten Kolloen et d'une nouvelle édition française de Victoria, I'une et I'autre chez Gaïa, est à cet égard très révélatrice. »
 
François Montpezat, Les dernières nouvelles d'Alsace « Knut Hamsun, rêveur et conquérant se lit comme l'errance intellectuelle d'un homme vindicatif, exalté, incontrôlable. »
 
Lucie Cauwe, Le Soir « [Une biographie] passionnante. »
 
Christine Muller, Les affiches – Le moniteur « Knut Hamsun, rêveur et conquérant est une bio qui se lit comme un roman, bourrée d'anecdotes amusantes, perfides ou franchement répréhensibles, notamment l'attirance de Hamsun pour l'idéologie fumeuse d'un petit moustachu aigri, peintre raté mais orateur de premier plan. »
 
Jennifer Lesieur, Métro « Les éditions Gaia, spécialisées dans les littératures nordiques, nous rappellent avec à-propos que, comme Céline en France, l'œuvre compte avant tout. »
 
Thierry Maricourt, maricourt-nordique.e-monsite.com «  Un travail monumental.  »
 
La presse étrangère
 
Jeffrey Frank, The New Yorker « Kolloen décrit d’une façon remarquable la vie privée de Knut Hamsun. »
 
Verdens Gang (quotidien norvégien) « Tout simplement monumental. Admirablement écrit par un auteur qui fait preuve de sensibilité, de ­sagesse et d’une grande connaissance de son sujet, aussi complexe soit-il. Bravo Kolloen?! »
Bibliographie de
Ingar Sletten Kolloen