Chaos sur la toile
Chaos sur la toile Gaïa Éditions
Roman traduit de l’islandais par Henry K. Albansson
ISBN: 
978-2-84720-212-0
640 pages - 24 €
format 13x22
Novembre 2011


Karitas vient de verser l’eau bouillante dans la bassine lorsque les belles-soeurs frappent à la porte de l’atelier glacial. Karitas ne vit que pour l’art qui, lorsqu’il vient, crée le chaos sur ses toiles. Elle vit à Reykjavík, loin de son mari, l’armateur aux yeux vert océan, loin de ses enfants.
Le jour où elle prend la décision de partir pour Paris, surgit son fils avec une petite fille. Et Karitas se retrouve avec deux valises au lieu d’une pour découvrir le monde. Elle sillonne les musées, se nourrit des oeuvres des plus grands peintres, rit dans les soirées enfumées et enivrantes.

De Paris à New York, de Rome jusqu’aux fjords islandais, Karitas peint. Ou s’inquiète de ne plus peindre. Itinéraire d’une femme libre, contemporaine de Simone deBeauvoir, et pourtant enchaînée à son art, Chaos sur la toile est un magnifique roman sur la passion et ces choix – parfois fous – qui façonnent nos vies.

La presse et les libraires en parlent: 

Le Monde « Un beau roman sur la création et une habile fresque sociale. […] L’ensemble, d’une rare méticulosité, y trouve justement sa cohérence et son harmonie. Et devient, aux yeux d’un lecteur sans impatience, tout à fait remarquable. »

Le Courrier de l’Ouest « L’écrivain Kristín Marja Baldursdóttir trempe sa plume dans les âmes et leur solitude. »

Écho magazine (Suisse) « Une peinture bouillonnante de vie de la société islandaise. Vieilles dames excentriques, mères indignes, tantes ridicules d’autoritarisme, maris disparus dans les mers du Sud composent les personnages hauts en couleurs de cette saga qui relate l’histoire d’un combat féministe éloigné de toute idéologie. »

Axelle « Une magnifique réflexion sur la passion et les choix parfois fous qui façonnent nos vies. »

Nice Matin « Tout au long de ce nouveau volume, ses doutes, ses élans riches d’amour et d’amitié nous habitent. On suit son itinéraire sur un demi-siècle. […] Quel art au creux de la plume. »

L’Est-éclair « Un demi-siècle aux côtés d’une femme libre, féministe contemporaine de Simone de Beauvoir, et pourtant enchaînée à son art. Un très beau roman sur la passion et les choix — parfois fous — qui façonnent nos vies. »

Notes bibliographiques « Une écriture tout en nuances, une réflexion profonde sur l’art, un souffle rare dans l’analyse de la psychologie des personnages. Un roman poignant sur la difficulté de créer, d’aimer, de vivre passionnément. »

Librairie Gwalarn (Lannion) « Laissez-vous emporter dans un univers à la fois rude et envoûtant, où des enfants de pêcheurs peuvent prétendre à un autre avenir que celui de saler la morue, où les femmes ont des enfants mais surtout du caractère, où l’amour, l’amitié, la haine et la colère font bon ménage, où la puissance de l’art rivalise avec celle de la nature. De Paris à New York, de Rome jusqu’aux fjords scandinaves, suivez l’exceptionnel destin d’une toute petite Islandaise, grande et étincelante artiste ! »

actualitte.com « Un roman sur la puissance et la pureté de l’Art, sur son absolue nécessité, sa faculté à alléger les souffrances d’une vie, à créer une émotion unique et inaltérable mais capable aussi d’aliéner et d’isoler. Un roman empreint de vivacité et de lumière, d’espoir, de joie, de sanglots, de force et d’engagement admirables. »