À paraître

Septembre 2020
Du temps qu’il fait
de Bergsveinn Birgisson
Catherine Eyjófsson
224 pages / 22 € / format 14,3 x 20 cm / ISBN: 9782847209853
Littérature générale

Du temps qu’il fait nous emmène dans un fjord isolé et oublié de Dieu, à l’ex-trême nord-ouest de l’Islande. Là, quelques âmes esseulées vivent de la pêche, soumises aux caprices de la météo, des technocrates de la capitale et des pois-sons. Parmi elles, Halldor, un jeune pêcheur, met à profit les jours de relâche pour écrire un journal intime. Avec humour et poésie, il chronique un quoti-dien fait de labeur et de simplicité, de chamailleries et d’élans d’amitié. À tra-vers ses rencontres – avec Dieu, la philosophie, le fantôme d’un proche disparu en mer, un prêtre au seuil de la folie, les morues, mais aussi l’amour - il ne livre rien moins que l’histoire de sa vie et celle d’un monde en voie d’extinction.

Octobre 2020
La Récolte
de Tara June Winch
Jessica Shapiro
384 pages / 22,50 € / format 14,3 x 20 cm / ISBN: 9782847209860
Littérature générale

Après dix ans d’absence, August, une jeune aborigène d’Australie, rentre au pays pour les funérailles de son grand-père, Albert, l’homme qui l’a élevée. Les retrouvailles avec les siens sont troublées par l’annonce du démarrage d’une exploitation minière dans la ville de son enfance. Située à proximité d’un gise-ment d’étain, la maison familiale où elle a grandi sera prochainement détruite et sa grand-mère doit quitter les lieux. Alors que son entourage semble s’être résigné à l’inéluctable, August refuse de baisser les bras. Déterminée à rache-ter ses fautes, elle va chercher un moyen de sauver la terre sacrée de ses an-cêtres. Un mystérieux dictionnaire indigène que son grand-père avait entrepris d’écrire avant sa mort pourrait s’avérer utile dans sa quête, mais le manuscrit semble s’être volatilisé.
Retraçant l’histoire d’une famille et d’un peuple dépossédés  – de ses terres, de ses droits, parfois même de sa progénitude –, Tara June Winch livre un roman poignant et profond sur la résilience et l’identité, la beauté et la richesse d’une culture, la nécessaire transmission d’une mémoire bafouée.